Vos questions sont entre de bonnes mains

Conduit cheminée extérieur

Partager
Envoyer par email

Un conduit de cheminée « gain de place ».

Conduit extérieur : sécurité et praticité

Les normes concernant le conduit extérieur

Votre conduit va être raccordé à une cheminée, un insert ou un poêle : cela implique qu'il doit avant tout résister au feu et être si possible polycombustible.

Les conduits de cheminée extérieurs doivent être classés « G », comme le stipule le DTU 24.1 :

« Seul le classement G (ou S) peut indiquer l'aptitude d'un conduit à résister au feu de cheminée. ».

Ces matériaux sont ainsi capables de résister à des chocs thermiques de 1000 °C pendant une demi-heure.

Le conduit devra dépasser d'au moins 40 cm tout obstacle situé à moins de 8 mètres (voisinage, etc.)

Les autres particularités du conduit extérieur :

Le conduit devra également être :

  • imperméable aux gaz,
  • résistant à la corrosion des fumées,
  • résistant aux condensations,
  • résistant aux ramonages mécaniques,
  • résistant au froid extérieur, donc isolé.

Trouvez un pro dans votre région

Choisir un conduit en inox

L'inox est idéal pour les conduits extérieurs, tant sur l'efficacité du matériau que pour son esthétisme.

Le conduit extérieur en inox existe en plusieurs gammes :

  • Therminox TI : conduit de cheminée polycombustible isolé en laine de roche haute densité :
    • pour maison individuelle,
    • pour immeuble collectif,
    • pour bâtiment industriel.
  • Therminox TR : conduit pour gaz isolé par lame d'air :
    • pour maison individuelle,
    • pour immeuble collectif,
    • pour bâtiment industriel.
  • Doublinox DI : conduit double paroi isolé en laine de roche, paroi intérieure très lisse.

Important : il est absolument interdit de couper les tubes en inox : différents éléments sont à votre disposition pour ajuster précisément votre conduit extérieur.

Conduit extérieur inox : pratique, efficace, mais encore onéreux.

Vous trouverez ci-dessous un tableau comparatif du conduit extérieur en inox selon divers critères (avantages, inconvénients) :

Avantages Inconvénient
  • L'isolation :
    • réduit les déperditions de chaleur,
    • maintient une vitesse ascensionnelle efficace,
    • garantit un bon tirage.
  • Insensibilité à la corrosion.
  • Tenue parfaite dans le temps.
  • Inertie thermique.
  • Mise en service immédiate : aucun temps de séchage.
  • Très onéreux.

Pose de ce conduit extérieur

L'assemblage d'un conduit double paroi isolé ne nécessite aucun outil particulier.

  • Un support mural doit être fixé sur la façade.
  • Des brides de sécurités livrées avec les tubes inox peuvent être adaptées au niveau des emboîtements.
  • Les brides murales seront fixées tous les :
    • 2,5 mètres en verticalité,
    • 1,5 mètres en horizontale ou parties inclinées.

Devis gratuit pour votre projet

Conduit extérieur : choisir un conduit en terre cuite

Le conduit extérieur en terre cuite doit être réalisé en boisseaux isolés Isothermes, idéaux pour conduit extérieur pour tout appareil de petite puissance.

La terre cuite est idéale pour les chauffages à bois, car :

  • Elle résiste aux hautes températures.
  • Elle résiste aux condensats acides rejetés par les chaudières à condensation ou par les chaudières à haut rendement.
  • Elle résiste à la corrosion des fumées.
  • Elle résiste au ramonage.

Il convient de réaliser les joints au mortier réfractaire, lui aussi résistant aux chocs thermiques à 1000 °C.

La partie extérieure des conduits sera protégée par un enduit imperméable aux eaux de pluie conformément au DTU 26.1 ou 25.1.

Conduit extérieur en terre cuite : pose des boisseaux

Un conduit individuel n'autorise qu'un seul dévoiement, avec un angle maximal de 45° pour une hauteur de conduit de 5 mètres.

Les étapes de construction sont facilement réalisables :

  • La partie mâle de l'emboîtement doit être dirigée vers le bas.
    • Vérifiez le sens des flèches qui indiquent le sens des fumées.
  • Utilisation d'un mortier bâtard conforme aux exigences du DTU 24.1 (1 vol. ciment pour 1 vol. chaux et 4 vol. sable)

La liaison conduit/façade doit être faite par un isolant thermique

Important : Le percement des boisseaux pour la création de la prise de fumée et de la porte de ramonage doit être effectué à l'aide d'outil n'altérant pas la qualité de ce dernier (DTU 24 Art 8,1.2.1.1).

Il existe cependant des boisseaux avec porte de ramonage intégrée ou des boisseaux spécialement conçus pour prise de fumée.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
pascal clerc

diagnostics réglementaires fiables sur les 2 savoie | aster diagnostics immobiliers / aix'pert

Expert

laurent selmo

artisan

Expert

lionel beaufils

expertises dans le domaine de la construction | sas europ invespar group france

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.